Modes et Manières d’aujourd’hui 1920 : Robert Bonfils

En 1920, c’est au tour de Robert Bonfils et de Gérard d’Houville d’être choisis par Pierre Corrard pour réaliser une chemise dans la série « Modes et Manières d’aujourd’hui ».

MM20-pl09

Avec cette chemise, le mode de tirage des Modes et Manières d’aujourd’hui évolue. Les 12 premiers exemplaires, réimposés et dédicacés, sont toujours sur papier Japon des Manufactures de Shidzuoka, et proposent, chacun, un original du dessin ayant servi à l’une des 12 planches de la chemise, ainsi qu’une suite en noir. Mais les exemplaires suivants, quant à eux, sont tirés sur Papier Vélin d’Arches. Tout d’abord, 17 exemplaires sont proposés dédicacés, avec des remarques originales. Et enfin, 271 exemplaires complètent le tirage.

Les planches de cette sixième publication sont donc de Robert Bonfils :

  • Planche 1 : La Robe d’amour
  • Planche 2 : Au Bois
  • Planche 3 : Le Golf
  • Planche 4 : Cure de soleil au Maroc
  • Planche 5 : Le Bain
  • Planche 6 : Tailleur chinois
  • Planche 7 : Chapeaux de printemps
  • Planche 8 : La Marseillaise
  • Planche 9 : Le Jour des coupons
  • Planche 10 : Vers Le Dancing
  • Planche 11 : En Écoutant Satie
  • Planche 12 : La Journée du Poilu

Robert Bonfils (1886-1972) est un illustrateur, graveur et peintre (et il s’est même distingué dans le travail de reliure). Ayant étudié à la fois à l’École des Beaux Arts de Paris et aux Arts Décoratifs, il possède une large palette technique, et une connaissance approfondie de l’art du livre. Il deviendra, de ce fait, un des grands professeurs, reconnu et encensé, de l’École d’Estienne (de 1919 à 1951).

Gérard d’Houville (1875-1963) est le nom de plume de la romancière et poétesse Marie de Heredia, fille de José-Maria de Heredia. Mariée à Henri de Régnier, elle eut pourtant de très nombreux amants (Pierre Louÿs, Edmond Jaloux, Gabriele d’Annunzio…). Son pseudonyme vient du nom de jeune fille de sa grand-mère paternelle.

Page de titre
Page de titre
« 1 de 16 »